Campagne Denier de l’Eglise 2022

Le Cantal, terre de sainteté…

« Il faut aussi de la générosité
parce qu’il y a plus de bonheur
à donner qu’à recevoir »

(Actes des apôtres 20, 35).

Comme tous les ans, le dimanche des Rameaux et de la Passion du Seigneur a été l’occasion de lancer la campagne du Denier de l’Eglise pour les diocèses de France. Chez nous, nous continuons le parcours entamé l’année dernière avec les grandes figures fondatrices du diocèse de Saint-Flour.

Cette année, accompagnés de saint Flour, saint Géraud, sainte Fleur et la bienheureuse Catherine Jarrige, nous allons découvrir 13 autres figures du Cantal qui ont été appelées à la sainteté. 

En effet, le Cantal est marqué par la présence de nombreux saints et bienheureux qui ont marqué l’histoire du diocèse. Leur exemple nous inspire aujourd’hui et nous sommes invités, à leur suite, à poursuivre notre mission de chrétien sur ce chemin de sainteté. 
En marchant à la suite des Saints de notre diocèse, nous redécouvrirons ou découvrirons le don de leur vie, leur part de confort matériel mis en sacrifice, leur générosité de cœur au service des prêtres et des fidèles de notre diocèse. 

Procurez-vous le dépliant/poster des 17 saints et bienheureux du Cantal ainsi que le livret « Ils ont servi l’Eglise du Cantal ». Vous les trouverez au fond des églises de la paroisse. 

Dans le Doyenné de Mauriac :

Sainte Théodechlide (vers 560) : fille ou petite fille de Clovis et fondatrice du pélerinage Notre Dame des Miracles.

Saint Till (vers 700) : Ermite

Bienheureuse Catherine Jarrige 1836) : Menette

Comme ces saints, offrons notre part matérielle, soyons disposés à des renoncements, et par votre don au Denier, aujourd’hui comme hier, aidons l’Église à annoncer l’Évangile.

La sainteté à portée de cœur

« Une de mes grandes joies, en parcourant les routes et les chemins du Cantal, est de constater combien cette terre est une terre de sainteté. Il y a les grandes figures fondatrices du diocèse : saint Flour, saint Géraud, sainte Fleur et d’autres à découvrir ou à redécouvrir. Ces frères et sœurs dans la foi nous invitent à entendre nous-mêmes l’appel à la sainteté.

Les saints nous enseignent un chemin possible mais exigeant. Cela dit, il ne faut pas suivre les saints pour tenter d’imiter leur vie. Bien plus, il s’agit de recevoir d’eux l’émulation suffisante pour emprunter joyeusement le chemin de sainteté qui nous est propre. Dans les circonstances, parfois douloureuses de leur époque, ils se sont laissé gagner par la « fraîcheur de l’Evangile » et par sa nouveauté. Les saints nous invitent à une bienveillance qui s’accomplit en bienfaisance. La vie des saints nous montre comment passer du bien voir au bien faire. 

Comme le rappelle le théologien Robert Scholtus, « Non, la sainteté n’est pas un état d’exception ! » A la suite des saints de tous les temps et de tous les lieux, à la suite des saints du Cantal, la sainteté est un appel à tous. 

Participer à la collecte du denier de l’Eglise, c’est permettre à cette terre du Cantal d’être aujourd’hui et demain, une terre d’amitié et de sainteté à portée de cœur, à portée de tous. »

+ Didier NOBLOT,
évêque de Saint-Flour

Participez à la campagne du Denier de l’Eglise !

Le plus simple : un chèque à l’ordre de « Association Diocésaine de Saint Flour » Denier 2022

Evêché de Saint Flour – 3, rue de la Frauze – B.P. 20

15103 Saint Flour CEDEX

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s